@Cabildotenerife, à travers la zone #MedioAmbienteTF, a lancé une nouvelle édition de la campagne de collecte de fonds #pardelascenicienta. Cette action, coordonnée par le Centre de récupération de la faune de La Tahonilla, se déroule de la fin octobre à la mi-novembre, à l’occasion du premier vol des juvéniles. La campagne comprend le sauvetage de jeunes spécimens de cet oiseau de mer, désorienté ou blessé au cours de leur premier vol de nuit à cause des éclairs des projecteurs. Un grand nombre de puffins, en particulier les nuits de nouvelle lune, se perdent dans la mer et tombent au sol, incapables de prendre leur envol. @Valbuenaalonsotf, vice-président et conseiller pour l’environnement, a indiqué que bien que cette espèce ne soit pas menacée de disparaître, elle pose de graves problèmes de conservation en raison de la fragilité de l’habitat où elle est élevée et de la pollution lumineuse des zones côtières. En ce sens, 1 617 exemplaires ont été rassemblés l’année dernière, dont plus de 96% ont été publiés. Les municipalités où plus de sauvetages ont été enregistrés sont Arona et Adeje, avec plus de 450 oiseaux dans chacune des localités. Le Cabildo demande la collaboration des citoyens pour que, en cas de découverte d’un pardela blessé, contactez directement La Tahonilla (922 445 777), le Centre de services aux citoyens du Cabildo (901 501 901) ou le numéro d’urgence 1- 1-2 des cecoes du gouvernement des îles Canaries. La campagne bénéficie de la collaboration du personnel du centre d’appels, des gardiens des espaces naturels, de Cecopal de Santa Cruz de Tenerife, de Cecoes et du Bureau de la participation et du bénévolat en matière d’environnement du Cabildo. Il met également en lumière le travail des conseils locaux, de la police locale, de Seprona, des groupes de protection civile, des entités bénévoles telles que l’ADAE, l’association Pateantes Sin Fronteras, l’AEA, Aprocica, Atina, le référencement naturel / BirdLife, la Croix-Rouge, l’ECAN et l’association ‘In Situs’. Rumbo Zydae, entre autres